« Dans ses polars, Bernard Minier décrit parfaitement la noirceur humaine, la manipulation, la montée de la violence qui tiennent le lecteur en haleine jusqu’au bout.« 

Mauricette,
Cercle des Passeurs du 3 juillet 2014

——————————————–

N’éteins pas la lumière de Bernard Minier
Paru le 27 février 2014 chez XO
21,90€

Présentation de l’éditeur

Christine Steinmeyer croyait que la mis­sive trou­vée le soir de Noël dans sa boîte aux let­tres ne lui était pas des­ti­née. Mais l’homme qui l’inter­pelle en direct à la radio, dans son émission, semble per­suadé du contraire… Bientôt, les inci­dents se mul­ti­plient, comme si quelqu’un avait pris le contrôle de son exis­tence. Tout ce qui fai­sait tenir Christine debout s’effon­dre. Avant que l’hor­reur fasse irrup­tion. Martin Servaz, de son côté, a reçu par la poste la clé d’une cham­bre d’hôtel. Une cham­bre où une artiste plas­ti­cienne s’est donné la mort un an plus tôt. Quelqu’un veut le voir repren­dre du ser­vice… ce qu’il va faire, à l’insu de sa hié­rar­chie et de ses col­lè­gues. Et si nos pro­ches n’étaient pas ce que nous croyons? ? Et si dans l’obs­cu­rité cer­tains secrets refu­saient de mou­rir? ? Non, n’éteignez pas la lumière, ou alors pré­pa­rez-vous au pire…