« Il y a des livres que l’on oublie pas. Comme David qui n’oubliera jamais cet été 1948. Traces indélébiles de sang, de honte et de poussière mais aussi d’amour, de fierté et de grands espaces. »

Delphine,
Cercle des Passeurs du 22 novembre 2013

——————————————–

Montana 1948 de Larry Watson
Paru le 30 avril 2010 chez Gallmeister (réédition)
8,20 €

Présentation de l’éditeur

« De l’été de mes douze ans, je garde les images les plus saisissantes et les plus tenaces de toute mon enfance, que le temps passant n’a pu chasser ni même estomper. »

Ainsi s’ouvre le récit du jeune David Hayden. Cet été 1948, une jeune femme sioux porte de lourdes accusations à l’encontre de l’oncle du garçon, charismatique héros de guerre et médecin respecté. Le père de David, shérif d’une petite ville du Montana, doit alors affronter son frère aîné. Impuissant, David assistera au déchirement des deux frères et découvrira la difficulté d’avoir à choisir entre la justice et la loyauté à sa famille.