Présentation de l’éditeur

Que sait-on des premiers hommes qui ont pris la mer, fils ? En ces temps lointains où l’on croyait que le monde était plat et que l’océan s’écoulait par ses bords. Où l’on était persuadés que ces frontières extrêmes étaient peuplées des plus terribles créatures. Dragons des mers, sirènes assoiffées de sang, krakens… Tu imagines le courage ou la folie qu’il a fallu à ces hommes oubliés ? Ils construisaient d’abord leurs navires pendant des semaines. Quitter femmes et enfants pour s’embarquer dans un voyage qui ne pouvait que mal finir. Souffrir des tempêtes, de la peur et de la solitude, de la faim et de la soif… Naviguer dans l’inconnu des sombres océans, avec, au bout de leur sombre périple, la perspective d’une mort quasi certaine. Nul ne sait pourquoi ils ont ainsi tout risqué pour se jeter dans la gueule du Léviathan…

Quelques mots du Passeur

Portée par un noir et blanc somptueux, cette fresque aux multiples entrées (écologie, filiation, grands mythes, histoire d’amour) est une merveille !