Présentation de l’éditeur

Irlande, début des années 1970. Susan O’Hallrahan, depuis sa petite boutique de confection à Ballinasloe, dans le comté de Galway, ne perçoit plus du tumulte du monde qu’une lointaine rumeur. Depuis la mort de son époux, elle vit seule, bercée par les souvenirs, et elle attend. Elle attend, avec une ferveur mêlée d’appréhension, le retour de son fils, Diarmaid, un garçon étrange, solitaire et ombrageux, parti à Londres en quête d’aventure. Jusqu’au jour où, poussée par un funeste pressentiment, Susan décide de ne plus attendre et de se lancer à sa recherche. Son iliade miniature sera pour elle l’occasion de se confronter aux révélations les plus douloureuses – sur elle-même, sur son fils, et sur la nature exacte, magnifique et terrible, du lien qui les attache l’un à l’autre.

Quelques mots du Passeur

Merveilleux, sensible, poignant, indispensable.
Il aura fallut attendre près de 40 ans pour découvrir en langue française ce roman de Desmond Hogan. En revanche, et de toute évidence, il ne faudra guère plus de quelques semaines pour en faire une œuvre majeure pour les quarante ans à venir, au moins.

 

Le garçon aux icônes de Desmond Hogan
Paru le 1er avril 2015 chez Grasset
19 €