Cela fait plusieurs semaines maintenant que nous découvrons cette nouvelle Rentrée d’hiver dont les premiers flocons se sont délicatement déposés sur les tables de la librairie.

Des pages et des pages de littérature, plus abondantes encore cette année, qui deux mois durant tomberont en continu, déferleront même par moments…

Une Rentrée d’hiver qui d’ores et déjà nous a offert de bien belles découvertes.
Découvertes dont nous vous parlerons, au fil de nos lectures.

———————————————————————–

RÉPARER LES VIVANTS

Présentation de l’éditeur

«Le cœur de Simon migrait dans un autre endroit du pays, ses reins, son foie et ses poumons gagnaient d’autres provinces, ils filaient vers d’autres corps.»

Réparer les vivants est le roman d’une transplantation cardiaque. Telle une chanson de gestes, il tisse les présences et les espaces, les voix et les actes qui vont se relayer en vingt-quatre heures exactement. Roman de tension et de patience, d’accélérations paniques et de pauses méditatives, il trace une aventure métaphysique, à la fois collective et intime, où le cœur, au-delà de sa fonction organique, demeure le siège des affects et le symbole de l’amour.

Quelques mots du Passeur

Tel un prisme à facettes multiples, le roman de Maylis de Kerangal, nous dévoile une galerie de personnages qui gravitent, chacun à leur tour, chacun à leur façon, autour de Simon, notre défunt héro. Dans l’urgence de la situation, ces interventions apparaissent comme un temps d’arrêt qui nous permet de reprendre notre souffle…
C’est surprenant, c’est beau, c’est magique !
Ce roman est un véritable tour de force !

 

Réparer les vivants de Maylis Kerangal
Paru le 2 janvier 2014 chez Verticales
18,90€