Présentation de l’éditeur

Années 30, un Russe, émigré à Paris, confie le secret qui le hante : à l’âge de 16 ans, alors qu’il servait l’armée des « blancs », il a tué un homme.

Des années plus tard, le Russe découvre dans une nouvelle anglaise écrite par un certain Alexandre Wolf, cet épisode relaté au détail près ! L’homme qu’il croyait avoir assassiné serait-il en vie ? Plus tard, un compagnon de beuverie lui raconte comment il a sauvé l’un de ses amis, Sacha Wolf, mortellement blessé lors de la guerre civile russe. Enfin, une compatriote, dont il tombe éperdument amoureux, lui apprend qu’un ancien amant, connu à Londres, aurait frôlé la mort dans une situation et une période semblables à celles où il a lui-même tiré sur le cavalier. Le doute n’est plus permis, le « spectre » n’est pas mort, et il n’est plus si loin…

Quelques mots du Passeur

Entre roman noir et roman fantastique, Le Spectre d’Alexandre Wolf est un récit sombre et inquiétant qui nous plonge dans les méandres de la psychologie humaine.
Un petit chef d’œuvre oublié, digne des grands maîtres russes.
Une perle rare, publiée pour la première fois en 1950, à (re)découvrir.

 

Le spectre d’Alexandre Wolf de Gaïto Gazdanov
Paru le 18 avril 2013 aux éditions Viviane Hamy
18 €