Présentation de l’éditeur

Jana est Mapuche, fille d´un peuple indigène longtemps tiré à vue dans la pampa argentine. Rescapée de la crise financière de 2001-2002, aujourd´hui sculptrice, Jana vit seule à Buenos Aires et, à vingt-huit ans, estime ne plus rien devoir à personne. Rubén Calderon aussi est un rescapé – un des rares « subversifs » à être sorti vivant des geôles clandestines de l´École de Mécanique de la Marine, où ont péri son père et sa jeune soeur, durant la dictature militaire. Trente ans ont passé depuis le retour de la démocratie. Détective pour le compte des Mères de la Place de Mai, Rubén recherche toujours les enfants de disparus adoptés lors de la dictature, et leurs tortionnaires… Rien, a priori, ne devait réunir Jana et Rubén, que tout sépare. Puis un cadavre est retrouvé dans le port de La Boca, celui d´un travesti, « Luz », qui tapinait sur les docks avec « Paula », la seule amie de la sculptrice.

Quelques mots du Passeur

Mapuche est un polar dense, extrêmement dur et d’une grande violence. C’est dit. Mais attention, c’est compter sans le talent immense de Caryl Ferey ! Bien évidemment il y a bien plus que cela, il y a même tant … Un roman « partagé entre la torture et la poésie, l’amour et la rage » comme le décrit son auteur.
Un voyage éprouvant, certes, mais essentiel et d’une beauté indicible.

 

Mapuche de Caryl Ferey
Paru le 30 janvier 2014 en format de poche (Folio)
8,40 €