Présentation de l’éditeur

Enrique Rodríguez Ramírez est professeur d’Histoire de l’Art à l’université du Pays Basque. À 53 ans, il est à l’apogée de sa carrière. Sur le point de devenir le chef de son champ de recherches, en proie aux rivalités académiques, il dirige un groupe d’étude intitulé : «Chair souffrante, la représentation du supplice dans la peinture occidentale.»
Mais sa vraie passion, dans laquelle il s’investit à plein, est plus radicale : l’assassinat considéré comme un des Beaux-Arts.

Quelques mots du Passeur

A travers une introspection abyssale particulièrement remarquable, les auteurs de ce pur roman graphique nous offre une immersion totale, parfois suffocante mais terriblement addictive, au cœur du cerveau de notre artiste meurtrier.

Moi, assassin d’Antonio Altarriba & Keko
Paru le 18 septembre 2014 chez Denoël Graphic
19,90€
136 pages