Présentation de l’éditeur

1920, port de Boston. Des dizaines de corps sont étendus là, sur le quai : ce sont des miséreux, des immigrés italiens morts pendant la traversée. Italo Serpio a été convoqué par la police pour reconnaître le corps de son frère. Serpio, anarchiste qui a infiltré la mafia pour la détruire, est convaincu que son frère a été assassiné : il veut venger ce crime. Il va alors mener l’enquête à sa manière, avec la densité âpre du tueur fruste et direct qui le caractérise. Pas évident, car il vient de « récupérer » les deux enfants de son frère désormais orphelins, qui vont peu à peu lézarder sa carapace, pour que, peut-être, in fine « l’immigré italien idéaliste » pointe à nouveau son nez.

Quelques mots du Passeur

Un dessin au trait acéré, un scénario tranchant et sans concessions, pour un polar exceptionnel !